Comprendre le Japon

février 24, 2014

 

 

古池や Dans une vieille mare
蛙飛込む Une grenouille saute
水の音 Le bruit de l’eau.

Pour commencer cet article, quoi de mieux que le haiku le plus célèbre du maître Bashô, qui est à l’image du pays du soleil levant : ça a l’air fun comme ça, mais au final on n'y comprend rien. Qu’à cela ne tienne, ça nous permet de faire un break dans les conseils cosmétiques pour parler un peu de ce merveilleux pays qu’est le Japon.

Vous êtes en partance pour le Japon ? Vous comptez y aller d'ici peu ? C'est dans vos projets ? Ça fait partie des choses à faire une fois dans votre vie ? Ça vous a effleuré l'esprit au moins une fois ? Quoiqu'il en soit vous êtes susceptible de vous retrouver en terre nippone au moins une fois dans votre vie. Au fond de vous, vous savez que le choc culturel serait surement moins violent si vous partiez au Turkménistan. Mais en même temps, le Turkménistan vous ne savez pas où c'est sur la carte et il n'y a probablement pas de karaoke là-bas. Donc vous irez au Japon et, ô joie, je vais vous éclairer sur certaines choses essentielles à travers une dizaine de mots japonais qui pourraient bien vous poser problème malgré votre guide du parfait touriste.


- Yôkoso ! ようこそ! : Fraîchement débarquée à Narita après 15h de vol et une escale improbable à Doha, le premier panneau écrit en japonais est traduit en alphabet latin ! Vous comprenez donc que ça signifie « bienvenue » assez aisément, et vous accumulez une certaine confiance pour attaquer votre circuit touristique de 15 jours. Ne prenez pas vos aises trop rapidement, c’est certainement le dernier mot que vous verrez traduit. Le bon côté, c’est qu’une des seules choses que vous aurez compris en rentrant chez vous c’est que, quand même, vous étiez la bienvenue là-bas.

- Irasshaimasé ! いらっしゃいませ!: Que ce soit la petite jeune à la caisse, le vendeur qui range les vêtements ou le vieux cuistot du râmen d'à-côté, tous vous gueulent dessus un truc incompréhensible dès que vous rentrez dans un magasin ou un resto. Dans un premier temps vous croirez à une technique de vente ultra-agressive mais il n'en est rien: on vous souhaite tout simplement la bienvenue dans le magasin ! Pour un français, c'est choquant. Et oui, on vous répète que vous êtes bienvenue à longueur de journée et ça, c’est quand même agréable.

- Irasshaimasé ! いらっしゃいませ!: Cette fois vous avez compris, on vous souhaite la bienvenue et vous êtes bien décidée à rendre la politesse aux habitants du pays qui vous accueille. C'est un piège ! Personne ne répond. Au Japon, le client est un Dieu mais en retour ce dernier est une véritable ordure envers les gens qui travaillent: pas un merci, pas un au revoir. Je ne vous conseille pas d'être pareil, un merci fait toujours plaisir, mais répondre merci quand vous entrez dans le magasin c'est un peu too much et même les employés du magasin vous regarderont comme une extra-terrestre.

- Sumimasen すみません: Ça, c'est marqué dans votre guide franco-japonais et ça veut dire désolé. Pourtant, vous n'avez pas le souvenir d'entendre des excuses 3269 fois par jour en France. C'est juste qu'au Japon, on s'excuse pour tout et pour rien et on utilise sumimasen pour tout et pour rien aussi: pour appeler un serveur, interpeler quelqu'un, engager une conversation, demander un service, quitter un endroit avant les autres, faire une requête, remercier quelqu'un qui a fait quelque chose pour vous... Bref, accompagné d'une magnifique courbette, ce mot peut sauver une journée.

- O matase shimashita (poli) お待たせしました ou o matase itashimashita (encore plus poli) お待たせ致しました : On vous le dit très souvent aussi, et pour cause puisque ça veut dire "je vous ai fait attendre" (sous-entendu: je suis totalement navré de vous avoir fait attendre à cause de mon incompétence). Et au Japon, avoir fait attendre le client ça commence au bout de deux secondes. Donc vous entendrez cette phrase à tout bout de champ, voire même dans des situations complétement insolites comme le chauffeur de tram qui s'excuse de vous avoir fait attendre au feu rouge.

- Bijin 美人 : On dit souvent que les filles asiatiques aiment beaucoup les européens, mais je dois vous avouer que les hommes asiatiques aiment aussi beaucoup les européennes. Notamment les filles avec de grands yeux bleus. Bref, si vous débarquez au Japon et que vous n’êtes pas typée asiatique vous risquez d’entendre assez facilement que vous êtes « bijin », c’est-à-dire jolie. D’autant plus que les japonais partent du principe que les étrangers ne parlent pas un mot de japonais et en profitent pour parler de vous à voix haute.

- Kawaii かわいい: Voilà, nous y sommes. Kawaii, ça veut dire mignon et c'est tellement ancré dans la vie nippone qu'on parle même de culture kawaii ou de mode kawaii. Bref, plus généralement les japonaises usent et abusent de ce mot à outrance pour à peu près tout et n'importe quoi qui leur plaît. Et au niveau de la prononciation, on s'approche plus de "kawaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" que du "kaouaïe" bien franchouillard.

- Wakarimashita 分かりました: Oui, ça aussi c'est dans votre guide et ça veut dire j'ai compris. Le problème c'est que le japonais comprend beaucoup de choses mais ne fait rien ! Vous l'avez invité à boire un verre et il a répondu wakarimashita ? En bon français vous avez compris qu'il viendrait. Mais non. Ça veut juste dire qu'il a compris que vous l'invitiez, mais il ne viendra probablement pas. Vous vous êtes plaints à un quelconque responsable et il vous répond wakarimashita ? N’espérez pas voir votre soucis résolu le lendemain, il a juste dit qu'il avait compris que vous aviez un problème, pas qu'il allait le résoudre.

- Éééééééééééééééé えええええええええええええええ: Ce soir, c'est le grand soir. Vous ne parlez pas plus de 4 mots de japonais mais vous avez décidé de regarder la télé japonaise. Et à votre grand désarroi, la seule chose que vous comprenez ce sont les "ééééééééé" incessants du public à chaque fois qu'un invité prend la parole ou qu'une vidéo passe dans une émission. Pas d'inquiétude, ça marque juste l'étonnement du public ou des invités quand on leur dit quelque chose qu'ils n'attendaient pas ou qu'ils ont du mal à croire. Pour réduire le vide culturel qui vous sépare de cette expérience unique, n’hésitez pas à regarder cette vidéo (vers les 27, 32, 40 et 43ème secondes).

- Oishii 美味しい et Umai うまい : Vous regardez donc la télé, et vous tombez sur une émission qui parlait de nourriture. En même temps, à peu près une émission sur deux parle de cuisine de près ou de loin dans ce pays. On y voit des sous-titres partout et des Japonais manger plein de choses en parlant la bouche pleine. Tous les plats étaient soit oishii (délicieux) soit umai (délicieux aussi), soit les deux en même temps. Peu importe le plat, peu importe l’endroit. Au Japon, quand on vous filme en train de manger, l’important c’est de décrire la sensation en bouche entrecoupée de oishii et de umai bien sentis.
Mesdames, vous voilà fin prêtes pour vous lancer dans un long voyage dans l’archipel nippon. Blague à part, il s’agit réellement d’un pays fascinant et l’immersion dans cette culture si différente de la nôtre est une expérience unique.

Alors on voyage, et on devient heureuse et belle.


Le Gentleman

紳士

 

 

 



6 Réponses

Aya
Aya

février 25, 2014

Ah ouais, j’ai d’abord cru à du WP mais en fait c’est Shopify, du coup j’allais te donner des noms de plugins mais ça sert à rien :(

Le Gentleman
Le Gentleman

février 25, 2014

Aya : Il manque encore plein de choses niveau commentaires, je vais voir si je trouve pas un système mieux que celui-là qui est vraiment simpliste et minimaliste… Je peux même pas répondre aux commentaires un par un !

Evesworld : quand on peut pas du tout lire le japonais, on a l’impression d’arriver sur Mars ! Surtout que les Japonais ne parle généralement pas anglais du tout donc pour trouver de l’aide c’est compliqué…

Melonandtorchon : Merci :-)

Marie : Le Japon c’est à expérimenter une fois dans sa vie, ça vaut vraiment le coup !

Marie Roche
Marie Roche

février 25, 2014

Excellent ! Merci pour le cours de rattrapage… Je connais (trop) peu de choses de la culture nippone et cet article m’a donné envie d’en apprendre plus !

melonandtorchon
melonandtorchon

février 24, 2014

Chouette article ! ça change des articles vus et revus.

EveSworld
EveSworld

février 24, 2014

J’ai bien ri ! C’est vraiment comme ça que je m’imagine les Japonais !

Le seul mot que je connaissais c’était Sumimasen, c’est le premier mot que j’ai appris en cours de Japonais.

Un jour peut-être j’oserais partir au Japon, mais j’ai vraiment trop peur d’être perdue, et de même pas être capable de trouver les toilettes sans l’alphabet latin. Pour de vrai !

Ah oui et pour le coup “D’autant plus que les japonais partent du principe que les étrangers ne parlent pas un mot de japonais et en profitent pour parler de vous à voix haute.” Ca marche aussi (mais vraiment dans ce cas là) à New York. Ils sont pas nombreux à comprendre le français. J’ai trouvé une personne qui pouvait comprendre et parler le français, et c’était un Italien qui vivait à NY :)

Aya
Aya

février 24, 2014

Mon premier commentaire ici, faut bien inaugurer \o/
Ah tiens, y a pas la case pour laisser le lien de son blog, méfiez vous, ça va sentir le spam d’ici peu si les gens le rajoutent dans leur message ^^

J’ai tout reconnu !

Oui c’était un premier commantaire totalement inutile :p

ps : Ah et manque aussi la case pour s’abonner aux commentaires.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

L'automne au Japon

novembre 11, 2016

L'automne au Japon

L'automne au Japon est un véritable évènement ! Le Gentleman vous explique pourquoi.

Voir l'article entier

Le Corner Himawari !

octobre 17, 2016

Le corner Himawari

Des cosmétiques asiatiques en boutique physique ? Le Gentleman vous explique tout !

Voir l'article entier

Cushion Revolution

février 09, 2016

Cushion Revolution

Le Gentleman décrypte pour vous comment la révolution Cushion s’est imposée dans le vanity des européennes.

Voir l'article entier