Les larmes du soleil

mai 01, 2014

 

Le long du vieux faubourg, où pendent aux masures
Les persiennes, abri des sécrètes luxures,
Quand le soleil cruel frappe à traits redoublés
Sur la ville et les champs, sur les toits et les blés,
Je vais m'exercer seul à ma fantasque escrime,
Flairant dans tous les coins les hasards de la rime,
Trébuchant sur les mots comme sur les pavés
Heurtant parfois des vers depuis longtemps rêvés.

 


Mesdames, il y a deux choses dans la vie avec lesquelles votre humble serviteur ne plaisante pas : la galanterie et le soleil. Pour la première, je m’y applique chaque jour avec ferveur. Pour la deuxième, j’ai bien évidemment mon chapeau gentlemanique mais aussi et surtout ma crème solaire SPF/PA indispensable pour la survie de ma peau. Et j’insiste sur le terme indispensable.


Le soleil émet deux types de rayonnements ultraviolets nuisibles pour votre peau. Pour faire court, voici les principales caractéristiques des UVA et des UVB :

UVA : Responsables du bronzage immédiat. Ils favorisent le vieillissement de la peau et l’apparition de rides, et des études récentes montre qu’ils pourraient aussi être responsables de cancers de la peau. Ils représentent 95% des rayons UV.

UVB : Responsables du bronzage et des brûlures à retardement. À court terme, ils sont responsables des coups de soleil et, à long terme, ils favorisent les cancers cutanés. À petite dose, ils permettent aussi la synthèse de vitamine D.


Une bonne crème solaire doit donc vous protéger à la fois des UVA et des UVB, ce que la plupart des crèmes solaires française ne proposent malheureusement pas… Comme vous avez pu le lire juste avant, les UVA n’ont été mis en cause que par des études récentes au sujet du cancer de la peau. Car au-delà de ça, la culture française, et même occidentale en règle générale, favorisent un idéal de beauté avec des hommes et des femmes bronzés. Conséquence, les fabricants de crème solaire se sont adaptés à la tendance en fournissant des produits qui protègent des UVB mais laissent filtrer les UVA afin de permettre aux gens de bronzer malgré tout.

Tout l’inverse de la culture extrême-orientale qui, au contraire, préconise la peau blanche comme standard de beauté et a donc rendu indispensable la protection solaire UVA et UVB (même si d’autres méthodes que la crème existent).Les crèmes solaires asiatiques proposent donc un SPF et un PA.


SPF signifie Sun Protection Factor (Facteur de protection solaire) et mesure la quantité d’absorption d’UVB. Un SPF 50 par exemple vous permettra de résister 50 fois plus longtemps aux rayons UVB. Si vous avez pour habitude de prendre un coup de soleil après 10 minutes d’exposition, un SPF 15 vous mettra à l’abri pour les 150 prochaines minutes ! Un SPF 15 filtrera aussi 93% des rayons UVB contre 98% pour un SPF 50.
PA est un système de classification japonais de protection contre les rayons UVA. Plus il y a de « + » derrière votre PA, et plus vous serez protégés longtemps. Un PA ++, par exemple, correspond à une protection de 4 à 8 heures contre les UVA.


En conclusion, l’idéal est d’appliquer une protection solaire très forte UVA-UVB à la moindre exposition au soleil, et d’en remettre après chaque baignade. En vous rappelant que les UVB sont à leur maximum d’intensité entre 12h et 16h l’été en France, et que la meilleure protection reste la non-exposition de la peau au soleil.

Gentlemaniquement vôtre,

 

Le Gentleman



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

L'automne au Japon

novembre 11, 2016

L'automne au Japon

L'automne au Japon est un véritable évènement ! Le Gentleman vous explique pourquoi.

Voir l'article entier

Le Corner Himawari !

octobre 17, 2016

Le corner Himawari

Des cosmétiques asiatiques en boutique physique ? Le Gentleman vous explique tout !

Voir l'article entier

Cushion Revolution

février 09, 2016

Cushion Revolution

Le Gentleman décrypte pour vous comment la révolution Cushion s’est imposée dans le vanity des européennes.

Voir l'article entier