La vague coréenne

avril 16, 2015

 



            Mesdames, si vous parcourez régulièrement la boutique Himawari et que vous vous intéressez tout particulièrement aux cosmétiques asiatiques (ce dont je ne doute pas si vous lisez ces quelques lignes), vous savez probablement que les produits coréens jouissent d’une excellente réputation dans le milieu. Mieux, la plupart de leurs innovations sont copiées par les plus grandes marques européennes, preuve que le pays du matin calme a toujours une longueur d’avance en matière de cosmétiques.

Cependant, la concurrence est rude et la Corée du Sud n’est pas le pays qui possède le plus gros marché. Loin devant se trouvent les Etats-Unis (70 milliards de dollars en 2013), le Japon (50 milliards) et la Chine (26 milliards). Malgré un nombre de consommatrices beaucoup plus faible intra-muros, la Corée a pourtant su conquérir le continent asiatique et notamment la Chine. Avant la conquête Européenne, décryptage gentlemanique de la conquête asiatique.

L’innovation

Pendant longtemps, les produits japonais sont restés la norme en Asie portés par le principe du layering, lui aussi japonais. Mais le talent des marques coréennes pour créer de nouveaux produits a changé la donne depuis une dizaine d’années. C’est notamment grâce à la BB crème que tout a commencé pour la Corée. Les marques coréennes ont notamment gagné de grosses parts de marché en Chine, avant que ne suivent d’autres innovations (l’huile et le baume démaquillant, la CC crème, les BB Cushion, le Gangnam Style etc…) qui leur ont permis de devenir le modèle du monde cosmétique aujourd’hui. De plus, les innovations coréennes ne s’arrêtent pas aux produits en eux-mêmes, puisque la plupart des nouveaux ingrédients, des nouveaux packagings ou des nouvelles textures sont de leur fait.

Le prix

Un autre énorme avantage des produits coréens est évidemment leur prix. Pour être plus précis, il s’agit surtout du rapport qualité-prix très intéressant, qui leur permet de proposer des produits efficaces et abordables pour la classe moyenne. Entre 2000 et 2010, le nombre de personne de « classe moyenne » en Chine est passé de 80 millions à 200 millions, et devrait atteindre 500 millions d’ici 2020. Vous comprenez donc pourquoi les produits cosmétiques coréens font près de la moitié de leur chiffre d’affaire en Chine !

La vague culturelle

Le troisième levier de la conquête cosmétique de l’Asie par la Corée, et non des moindres, concerne la stratégie de communication des marques qui ont très bien su surfer sur la vague culturelle coréenne qui a déferlé sur toute l’Asie ces dernières années. Avec les chanteurs et chanteuses de K-pop qui sont autant idolâtrés en Chine qu’au Japon, mais aussi les acteurs et actrices de drama qui sont aussi célèbres que leurs compatriotes chanteurs, sinon plus.

La beauté captivante de ces jeunes idoles qui envahissent les médias asiatiques a permis d’assoir la crédibilité des marques coréennes sur ces marchés. La plupart d’entre elles étant d’ailleurs sous contrat avec des marques cosmétiques dont elles font régulièrement la promotion.

Cette stratégie a très bien fonctionné en Asie, et de mon modeste point de vue, je m’interroge sur la prochaine invasion coréenne en Europe. Alors, les cosmétiques coréens en tête de gondole en France : rêve ou réalité ? Donnez-moi votre avis !


Gentlemaniquement vôtre,

 

Le Gentleman



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Garder une peau jeune

février 23, 2017

Garder une peau jeune grâce aux cosmétiques coréens

Garder une peau jeune plus longtemps, c’est possible ? Oui !

Voir l'article entier

5 astuces pour l'hiver

décembre 13, 2016


L'hiver mène la vie dure à votre peau ? Découvrez nos 5 astuces beauté pour y survivre !

Voir l'article entier

L'automne au Japon

novembre 11, 2016

L'automne au Japon

L'automne au Japon est un véritable évènement ! Le Gentleman vous explique pourquoi.

Voir l'article entier